Fin de l’expérience

Comme une quarantaine d’autres écoles en France, membres du réseau EUDEC France, l’association Objectif 100% oeuvre depuis 5 ans pour offrir un autre environnement d’apprentissage aux enfants, la plupart en difficulté ou en rupture avec l’institution scolaire.

Apprentissages autogérés accompagnés à la demande

Le Point d’O a ouvert ses portes en septembre 2016 et a accueilli depuis cette date 65 jeunes de 3 à 19 ans. Celles et ceux qui l’ont quitté de leur propre volonté pour construire leur projet ailleurs après s’être (re)construits, vont bien dans leur grande majorité et continuent leur vie, scolaire ou non, faisant face aux aléas propres à la construction de la personne.

Le multiâge source d’apprentissage

Depuis la première année d’ouverture, sous couvert de protection de l’enfance et de droit à l’éducation, l’administration « peine » à reconnaitre la légitimité de notre approche éducative.

Après les auditions des directeurs par la police, en janvier 2017, des procédures judiciaires toutes classées sans suite, trois inspections se sont succédées, toujours inopinées et impliquant jusqu’à 5 inspecteurs afin d’affirmer la tutelle de l’administration scolaire sur les écoles différentes.

Apprentissage de la responsabilité par la démocratie directe

Pris en étau entre les exigences ainsi exprimées par l’administration, et notre volonté ferme de rester conformes au projet éducatif qui est le socle fondateur de l’association Objectif 100%, le Conseil d’administration a décidé le 2 février de renoncer au statut d’école et donc de fermer l’établissement scolaire “le Point d’O”.

Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends.

Nelson Mandela

De ces quatre années, nous avons toutes et tous appris énormément que nous allons réinvestir au service des enfants.

Cette aventure prend fin sous cette forme et nous vous remercions de votre soutien et de votre confiance tout au long de ces quatre années. Le travail que nous avons accompli tous ensemble au service des enfants est tel que nous n’avons pas à rougir de notre action, aussi imparfaite soit-elle. 

Pour l’avoir observé depuis 4 ans, nous continuons à penser que l’apprentissage se fait mieux quand le besoin est ressenti par l’apprenant, et ce, d’autant plus qu’il ne sera pas induit ou imposé par une autorité extérieure.

Les apprentissages autonomes, autogérés, quels que soient les qualificatifs, sont de loin les plus efficaces. La vie le démontre chaque jour pour chacun.

Le libre choix et l’autodétermination sont le terreau sur lequel fleurit la vocation. A nous de la laisser advenir.

Objectif 100% continuera sa mission d’accompagnement des adolescent.e.s en dehors du cadre scolaire. Nous serons en mesure de vous en dire plus dans quelques semaines.